CERES © 2020 - Photos & videos under copyright CERES

  • Grey Facebook Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Vimeo Icon

Bathymétrie

Monofaisceau

Le sondeur monofaisceau consiste en l’émission d’une impulsion sonore au travers d’un seul faisceau dirigé à la verticale du navire, permettant d’obtenir la profondeur sur une pastille.


Le diamètre de la pastille est fonction de la hauteur d’eau et de l’ouverture angulaire du faisceau.

L’équipe du CERES est équipée d’un sondeur monofaisceau Triteck PA500. Le sondeur se monte sur une perche fixée le long du bord du bateau.  Les offsets sont précisés dans le rapport.

Équipement

L’équipe du CERES est équipée d’un sondeur monofaisceau Triteck PA500. Le sondeur se monte sur une perche fixée le long du bord du bateau.  Les offsets sont précisés dans le rapport.

Triteck PA500

Fréquence : 500 kHz
Range : 0,3 to 50m
Précision : 0,025%

Ouverture du Cône : 6°

Gamme de Profondeur : 6 800 m

Résolution : 1 mm

Méthodologie

Acquisition-Traitement

Cartographie

Dans le but d’obtenir des sondes de meilleures qualités, l’écartement longitudinal ainsi que le recoupement transversal sont décidés en
préambule selon la zone de mission et l’objectif de recherche.

 

L’équipe CERES fournit lors de la proposition techniques ces informations souvent accompagnées d’un plan de situation avec les lignes prévisionnelles.

La navigation, l’acquisition et le traitement sont effectués au sein du logiciel Hypack, via Hypack survey (pour l’acquisition) et le module SBmax
(pour le traitement).

 

Les acquisitions sont réalisées avec une précision centimétrique grâce à notre propre RTK ou selon les cas grâce au système Orpheon.
 

Les corrections de marée se font soit à l’aide du positionnement RTK, soit par l’acquisition directe de données de marée (marégraphe).
 

L’acquisition bathymétrique est réalisée en moyenne à 3 noeuds.

Le sondeur monofaisceau permet un échantillonnage ponctuel de la zone avec un interpolation plus ou moins grande entre chaque point.


A l’issue des travaux, il est fournit avec la cartographie bathymétrique, l’ensemble des données brutes et traitées au format XYZ.

Multifaisceau

Le sondeur multifaisceau est un système acoustique permettant d’obtenir des hauteurs d’eau dans un large couloir perpendiculaire à l’axe du navires, la fauchée. La fauchée est fonction de la hauteur d’eau et de l’ouverture angulaire.

Équipement

L’équipe du CERES utilise comme sondeur multifaisceau la gamme R2 Sonic (2022 ou 2024), composé d’une antenne en émission et en réception et d’un module d’interface sonar en surface.
Le sondeur se monte sur une perche fixée le long du bord du bateau. Les offsets sont précisés dans le rapport.

R2 Sonic 2022

Fréquence : 200 à 400 kHz
Angle d’Ouverture: 10° à 160°

Nombre de faisceaux : 256

Précision : 1,25 cm

Cadence d’émission: 0,10 à 60 Hz

Méthodologie

Acquisition-Traitement

Cartographie

Les profils d’acquisition doivent être adaptés à la profondeur afin d’obtenir une couverture complète de la zone.

Le sondeur couvre une fauchée correspondant à environ 3 fois la hauteur d’eau.


Dans le but d’obtenir de meilleures résultats, il est préférable d’effectuer un recouvrement, de pourcentage variable selon l’objectif de la mission.


L’équipe CERES fournit lors de la proposition technique ces informations souvent accompagnées d’un plan de situation avec les lignes prévisionnelles.

La navigation, l’acquisition et le traitement sont effectués au sein du logiciel Hypack, via Hysweep (pour l’acquisition) et le module MB-max (pour le traitement).


Les donneés multifaisceaux sont toujours corrigées des mouvements du bateau et de la houle via une centrale d’attitude.


Les acquisitions sont réalisées avec une précision centimétrique grâce à notre propre RTK ou selon les cas grâce au système Orpheon.


Les corrections de marée se font soit à l’aide du positionnement RTK, soit par l’acquisition directe de données de marée (marégraphe).
L’acquisition bathymétrique est réalisée en moyenne à 3 noeuds.

Le sondeur multifaisceau permet un levé très précis de la zone, grâce au recouvrement.
 

A l’issue des travaux, il est fournit avec la cartographie bathymétrique, l’ensemble des données brutes et traitées au format XYZ.