CERES © 2020 - Photos & videos under copyright CERES

  • Grey Facebook Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Vimeo Icon

Imagerie Acoustique – le Sonar

Le sonar latéral est un appareil émetteur-récepteur d’ondes ultrasonores remorquées par un navire. On peut alors repérer et positionner les objets présents sur le fond.


Cet outil permet de réaliser une représentation de la morphologie et de la nature des fonds marins en continu, comparable à une vue de la terre depuis le ciel.


L’imagerie acoustique obtenue, permet une représentation de la réflectivité du fond le long de la fauchée et surtout de la présence d'irrégularités ou de petits obstacles qui sont "vus" par le signal.

Principe

Un transducteur, communément appelé le poisson, fixé à un câble relié au bateau envoie des ondes sonores constituées d'un faisceau émis
perpendiculairement à la direction du bateau.


Ce faisceau est réfléchi par le fond pour ensuite être reçu par le poisson. Le temps écoulé entre l'émission et la réception des signaux sonores, permet de déterminer la profondeur (le premier écho nous informant sur la distance du sonar avec le fond marin).
 

Selon le degré de réflectivité, qui dépend de la nature des fonds, les ondes enregistrées seront différentes.

Équipement

Le CERES dispose d’un sonar à balayage latéral « Edgetech 4200 », une référence dans le domaine de la prospection géophysique et d’un sonar de remplacement « Edgetech 4100 ».

EDGETECH 4200

Fréquence : 300/600 kHz
Range : 230 / 120

Gamme de Profondeur : 2 000 m

Résolution : 0,03 à 300 kHz et 0,015 à 600 kHz

Ouverture des lobes : 50°

Méthodologie

Acquisition-Traitement

Cartographie

Les profils d’acquisition doivent être adaptés à la profondeur afin d’obtenir une mosaïque complète de la zone.


Le sonar couvre une fauchée correspondant à environ 3 fois la hauteur d’eau.
 

L’équipe CERES fournit lors de la proposition techniques ces informations souvent accompagnées d’un plan de situation avec les
lignes prévisionnelles.

La navigation, l’acquisition et le traitement sont effectués au sein du logiciel Hypack, via Hypack survey (pour l’acquisition) et le module SBmax
(pour le traitement).

 

Les acquisitions sont réalisées avec une précision centimétrique grâce à notre propre RTK ou selon les cas grâce au système Orpheon.


L’acquisition bathymétrique est réalisée en moyenne à 3 noeuds.

Le sondeur monofaisceau permet un échantillonnage ponctuel de la zone avec une interpolation plus ou moins grande entre
chaque point.

 

A l’issue des travaux, il est fournit avec la cartographie bathymétrique, l’ensemble des données brutes et traitées au format XYZ.